À Sang Versé

J’ai le goût amer du sang
Plein vicié sur les dents
Ces cailloux rochers de la vie
Qui vous laminent à feu petit

J’ai le goût amer du sang
Les tripes à l’air du temps
Par cet acide qui vous ronge dedans
Et vous laisse pourrir les os au vent

J’ai le goût amer du sang
Mais il n’y a plus d’envies dedans
Juste un cœur qui pulse l’air, le fend
Et que le sol-enfer attend

J’ai le goût amer du sang
Ce n’est plus le désespoir qui m’attend
Juste le bras d’un mourant
Qui me montre l’horreur et se détend

C’est le goût amer du sang
De celui qui, verdâtre, se répand
Et vous laisse inanimé un temps
Sous le soleil de “Satan”…


EsteBaN Hache
le 19 avril 2005
à 20 h 40.


Cette œuvre est diffusée sous Licences Art Libre 1.3, et CC-By-SA 4.0.

updatedupdated2020-08-052020-08-05