« Si tu es un fils de Dieu » (Mat. 4:3)

Mat. 4:3 : Le Tentateur s’approcha et lui dit : « Si tu es un fils de Dieu, (…) »


Satan savait très bien que Jésus n’était pas UN fils de Dieu, mais LE fils unique-engendré de Dieu, lui-même. Il savait très bien qu’il était lui même venu à l’existence par le moyen de Jésus.
Jean 1:3.


Dans cette question pernicieuse, il a essayé d’aviver l’orgueil possible de Jésus, de le pousser à la faute à plus d’un titre.

La réponse de Jésus est d’autant plus remarquable, (dé)montrant ainsi toute son humilité. Il (re)centre sur la personne même de Jéhovah, et du fait de sa volonté en écoutant Jéhovah lui-même, oubliant/mettant de côté volontairement ses hypothétiques besoins, nécessités et autres désirs qui pourraient être de puissant stimulants pour n’en faire qu’à sa propre volonté.

Jésus sait très bien qui il est, quand Satan lui fait cette argumentation fallacieuse. Jéhovah s’était révélé à lui, lors de son baptême, lui rappelant son passé glorieux.
Mat. 3:16,17 ; Luc 3:21,22.

Satan connaissait la déclaration de Dieu à l’égard de Jésus, et le fait que celui-ci avait l’approbation de Jéhovah.

Jésus savait très bien qu’il était le deuxième personnage dans l’univers, après Jéhovah. Il aurait même pu “remettre à sa place” Satan en lui rappelant qui il était lui, où il en était.

Néanmoins, il ne s’est pas laissé abuser par les fausses prétentions de Satan.
Son humilité réelle s’est exprimé en peu de mots avec une justesse et une justice appropriée : Jéhovah doit et est le centre de notre Univers, quelque soit notre position, situation, dans son organisation. Il est notre référent absolu !


Deux leçons pour nous :

  1. ne pas donner d’attention aux différents mensonges du Diable, même s’ils sont teintés de « vérité ». (La Grande Tribulation va en être remplie, bien plus que les accusations mensongères actuelles à l’égard du peuple de Dieu.)
  2. quelque soit notre fonction, notre statut, notre situation dans l’organisation de Dieu, membre oint, anciens, assistants, béthelites, pionniers, et même toi, petite brebis - tous sous la direction et avec l’accord de l'esprit saint - nos regards ne doivent être tournés QUE vers le fait de faire la volonté de Jéhovah et d’écouter sa voix, même si cela doit nous contraindre à “perdre” quant à nos besoins, et autres nécessités.

Se laisser réellement guider par Jéhovah, voilà ce qui a du sens, celui de notre existence, actuelle, et à venir. La réponse de Jésus nous montre à quel point nous devons faire preuve d’une profonde humilité, réelle et sincère.


EsteBaN H.
10/04/2020


updatedupdated2020-05-012020-05-01