Automnes Monotones

Combien ces saisons deviennent monotones

Alors que, sous tous ces nouveaux cieux

A droite ou à gauche, de petites choses je ramasse

Durant ce long chemin remplis de différents “roseaux”.

Et me remémorant ce drôle de parcours, comme un silencieux

Tel le souffle perturbateur battement d’ailes de ces oiseaux,

Tous nous arrivons, chacun notre tour, à ces automnes

Et dans cette impasse, chaque jour, de plus en plus lasse.


… EsteBaN Hache …


Cette œuvre est diffusée sous Licences Art Libre 1.3, et CC-By-SA 4.0.

updatedupdated2020-08-052020-08-05