Amour Toujours

Loin de toi, mon amour
Ôte de mes yeux, ces mots, mon velours

Car ma chair, sans toi, crie : « au secours »
Quand mes pas résonnent de ton glas-mour

Reviens-moi, mon tendre et terrible amour
Ton ombre et mes cris vont me rendre fou et sourd

Ma douleur achève ma vie, tout court
Là où l’irraison me brûle comme dans un four.

Tends tes bras, enlaces-moi, tout autour
Que mon cœur continue à te faire la cour…


EsteBaN Hache
le 20 septembre 2005

Dédié à tous ces amoureux… à terre !


Cette œuvre est diffusée sous Licences Art Libre 1.3, et CC-By-SA 4.0.

updatedupdated2020-08-052020-08-05