Demeure de Cœur

Oh, en effet, tendre et chérie
     Cent surprises et cent heures
     Donne-moi la vie à ton cœur
Qu’en mon âme, ici, je te dédie

Si, debout flambe ton cœur
     Respire le parfum de l’hallali
     Expire, au creux de moi, ma mie
Qu’en direct, vivent sept douceurs

Là, reste l’effet de nos envies
     S’y construit, au long de nos heures
     Où le plus beau y demeure
Qu’en l’instant, reste toute une vie

Au loin, le jet de notre œuvre
     Silhouette, oh, rose de l’esprit
     Loin pour qu’à l’instant j’y dévie
Qu’en ferme, et, soit définitive demeure !


le 20 juin 1997
EsteBaN HACHE


Cette œuvre est diffusée sous Licences Art Libre 1.3, et CC-By-SA 4.0.

updatedupdated2020-08-072020-08-07