La Fleur

J’ai vu une fleur,
Las, posé là
Sur la terre.
Cette fleur s’asséchait
De son manque d’amour
Se vidait

J’ai vu une fleur
Que je me suis
Mis à aimer
Cette fleur admirée
Me suis surpris
À espérer

J’ai vu une fleur
Vers qui
Je me suis baissé.
Cette fleur espérée
Je me suis mis
À l’aimer


J’ai oublié
Toutes mes douleurs
J’ai dépassé
Ses craintes et ses peurs
Et, je me suis mis
À l’aimer, cette fleur

De mon corps, si dur
Et pourtant, si docile
Je me suis mis à l’aimer
D’un amour si pur

De mon corps, si sûr
Et de ses âges, si fossiles
Je me suis mis à l’aimer
De cet amour si frais, si pur

J’ai oublié
Toutes mes rancœurs
J’ai déposé
Ma gerbe de fleurs
Et me suis mis
À l’aimer cette fleur


J’ai vu une fleur
Du haut de mon piédestal
Là, éclairée
Comme posée sur l’étal
Et ses couleurs
Éclatées

J’ai vu une fleur
Si belle, si pure
Que je l’ai aimais
Et à coup sûr
Me suis brûlé
Déchiré

J’ai vu cette fleur
Et, j’ai tendu
Ma main blanchâtre
Vers ses épines
Cette fleur…
Mon amour a empoisonné.


EsteBaN H.
le 21 septembre 2007

PS : À mon tendre et vieil ami totoro
et tous ses petits doutes…


Cette œuvre est diffusée sous Licences Art Libre 1.3, et CC-By-SA 4.0.

updatedupdated2020-04-292020-04-29