Adieu l’ami !

J’ai rêvé d’une amitié
D’un ami, tendre et sincère
D’un ami, en qui j’espère
Un amour hanté fidélité

J’ai rêvé d’un ami
En qui j’ai confié
Des espoirs et milles idées

J’ai écrit un rêve
Dans la trace du temps
Une splendide trêve

Auprès de qui
J’ai tout partagé
Mon cœur espérait

J’ai rêvé d’une amitié
D’un ami, tendre et sincère
D’un ami, en qui j’espère
Un amour hanté fidélité

J’ai rêvé de cet ami
Pour qui je me suis
Hautement passionné

J’ai écrit ce rêve
Pour qu’à nous deux
Nul ne nous achève

Auprès de qui
Mon sac j’ai vidé
Que mon cœur a aimé

J’ai rêvé d’une amitié
D’un ami, tendre et sincère
D’un ami, en qui j’espère
Un amour hanté fidélité

J’ai rêvé de cet ami
Avec lequel, j’ai construit
Une chimère, bien jolie

J’ai écrit ce rêve
À nos temps acquis
Que je croyais infini

Auprès de qui
J’ai rêvé ouvert
Des yeux bien fiers

J’ai rêvé d’une amitié
D’un ami, tendre et sincère
D’un ami, en qui j’espère
Un amour hanté fidélité

J’ai rêvé d’un ami
Avec qui j’ai espéré
Construire cette route inachevée

J’ai écrit un rêve
Qui petit-à-petit s’efface
Où je perd ses traces

Auprès de qui
Tombe mes pleurs
Et s’enterre mon cœur…

Adieu l’ami
Ta “mort” te mène
Sur un autre ailleurs

Et moi, ton ami
J’emporte ma peine
Seul garde mon malheur


« Adieu l’ami »
EsteBaN Hache

PS :
Quelque part, un jour
À une heure où je devrais
Moi, aussi, dormir …
(22.oct.07 à 2h00 du mat…)


Cette œuvre est diffusée sous Licences Art Libre 1.3, et CC-By-SA 4.0.

updatedupdated2020-08-042020-08-04