La Coccinelle

La coccinelle
Qu’elle est mignonne
et toute belle
Cette coccinelle,
De la joie en donne
À mam’zelle


La coccinelle
Avec ses petits points
Rouges et noirs
Ne bouge même
pas ses ailes
Face à mam’zelle


La coccinelle
Avec sa joie
Et sa bonne humeur
N’a vraiment pas peur
De ce petit choux
de mam’zelle


La coccinelle
Tend ses ailes
Comme des plumes
Et se laisse dire
Un drôle de bonjour
Par cette p’tite mam’zelle


« Petite coccinelle,
Laisse-moi faire ;
Tu me plaîs… beaucoup ! »
De ses yeux rieurs,
Lui dit doucement,
la p’tite mam’zelle


« Petite coccinelle,
Je vais te protéger
De milles misères »
Dit en riant,
Allégrement,
La p’tite mam’zelle


La coccinelle, lui dit
De ses petits yeux, évidemment,
Regarde cet autre étonnant :
« Laisse-moi la vie
Laisse-moi ma liberté chérie ;
Hein, Petite mam’zelle »


La coccinelle, lui dit :
« Oui, laisse-moi ma vie ;
J’aime tant voler,
Au grès de mes envies. »
Pousse un petit soupir
Qui ravit la p’tite mam’zelle


La petite mam’zelle
Ouvre son cœur
De petit choux-fleur
Et tend ses mains…
La coccinelle, avant de partir
Lui fit un bisou… sur la joue !


EsteBaN H.
le 5 février 2008


Cette œuvre est diffusée sous Licences Art Libre 1.3, et CC-By-SA 4.0.

updatedupdated2020-04-292020-04-29