Comme Un Songe

J’écoute ce moment, comme un silence éblouissant
Religieusement, tes paroles douces vibrent en moi
Et m’emportent loin de ce terrible, insouciant

Je respire ce doux parfum exhalé de toi
Ma vue se brouille, mes yeux “brillent” tels des diamants
Juste un moment, un moment plein de mes émois.

Vivre fait partie de ces folies que je sens en moi
Car tu m’emportes dans ces contrées si loin devant
Où je pose ces pas ; me relever, je le dois ?

Cette seconde, plaine de toutes ces substances
Surgit une onde profonde, comme un mouvement là
Et pourtant…

Pourtant !

Tout ceci n’est qu’une trêve, même pas un rêve
À dessein, comme un Paradis,
Vers lequel je m’enfuis

Une vie.
La Vie ?!

Une brume,
Un songe !?


Comme un songe,
Est-ce de l’Amour ?
Est-ce là, la Vie ?

Je sens battre un cœur
Mais je ne sais plus si c’est le mien
Cet organe qui vit au creux de ma main
De son éclat rubis, pulse, et pulse encore, et si fort

Tous ces sentiments, qui sont là - dehors !
Tout un monde, un entier, qui vibre très fort.
L’espace de cette sublime seconde féconde.


Est-ce que je vis ?


Ou seulement le reflet, un regard dans le miroir
Cet autre n’est-il pas moi, ici, là ?!

C’est une effluve qui se bât - pour exister
Qui se demande : où et pourquoi - exister

Car sans le son que tu portes
Comme un enfant en toi.
Cette vie là n’est-elle pas juste un songe ?!

Juste mon songe ?
Où je rie de te voire briller
Et je vis de pouvoir t’aimer !


… le 21 juillet 2019 … EsteBaN Hache …


Cette œuvre est diffusée sous Licences Art Libre 1.3, et CC-By-SA 4.0.

updatedupdated2020-08-072020-08-07