Site web des écrits d'EsteBaN H. : poèmes, nouvelles, textes, etc.

Bienvenue sur le site d'EsteBaN H.

Retrouvez ci-dessous la liste de mes derniers articles.
À moins de précision le concernant, la licence appliquée est la CC BY 4.0.


Calcul

6 . 7 : 42 1 vie mathématique - Instant 2 calcul ! EsteBaN HACHE le 23 juillet 2021 Cette œuvre est diffusée sous Licences Art Libre 1.3, et CC-By-SA 4.0.

Ciao Pantin

Adieu l’ami Chaque jour, tu m’as ravi - Maintenant merci EsteBaN HACHE le 23 juillet 2021 Cette œuvre est diffusée sous Licences Art Libre 1.3, et CC-By-SA 4.0.

Beauté

Devant moi, LA fille Mes lumières s’allument - Mon soleil brille EsteBaN HACHE le 23 juillet 2021 Cette œuvre est diffusée sous Licences Art Libre 1.3, et CC-By-SA 4.0.

Les Rêves ne poussent pas dans des Boites

Les rêves ne poussent pas dans des boites ! Les rêves ne poussent pas dans des boites. Ah bon ?! Mais alors où poussent-ils ? Dans quoi poussent-ils ? Jusque là, j’étais précisèment convaincu qu’ils naissaient, là dans la boite, oui la boite à idées, celles qui m’entêtent, m’entourent la tête et reste en tête… Et s’ils naissent dans ma tête, ou la vôtre, peu importe, pourvu qu’ils naissent ; qu’importe où qu’ils naissent, ils naissent dans le crâne, cette boite crânienne, boite à idées qui s’entêtent ; elles crânent.

Aussi petit qu'une goutte…

Aussi petit qu’une goutte de… Aussi petit qu’une goutte d’huile essentielle de… C’est une huile de suspension, en suspension, qui se détend, dans le temps doucement, si peu. C’est un fin humet, un entre-deux, entre eux, un subtile fumet qui se défend d’exister.

Vivre en points de suspension

Vivre en points de suspension… Trois petits points de suspension qui dénotent l’attente : c’est l’espoir qui pointe son bout de nez. C’est une accalmie, dans le temps, qui fait son temps et attend. Ou, n’est-ce qu’un moment anesthésiant, un rapport au temps, qui se défend d’être et qui ne veut surtout pas paraître.

Chercheur De Phrases

Je suis un chercheur de phrases Un tout petit, un simple chercheur de phrases. J’enchaîne les mots ; je déchaîne les maux J’m’oublie un instant : je livre des idéaux Je suis un chercheur de phrases Je me prend la tête à exprimer ce qui m’entête Je me prend les os à me déchirer la peau J’me prend la nuit à déballer la vie Je suis un chercheur de phrases Peut-être tout simplement un poète Mais pas de ceux qui se la pète Au contraire, tout seul, la bête Je suis un chercheur de phrases Je lutte pour trouver les mots Je lutte pour exprimer ce qui est beau Je lutte pour développer mes sursauts Je suis un chercheur de phrases Comme un nourrisson, j’apprend un effet là Je cherche un rythme, ici pose mes pas Juste la vie, l’expression, une simple phase Comme un chercheur de phrases Je veux exprimer ce que tu n’oses « mots dire » Je veux exprimer les « des bas », sans être les pires Je veux exprimer ce qui est « des voilés », sans aucune ire Comme un chercheur de phrases Je m’arrête un instant, j’écoute et je respire Je m’apprête, « à l’arrêt », et à temps, j’aspire Ce qui dans l’air est comme un flux tendu, m’inspire Comme un chercheur de phrases Si je cherche les faits, c’est pour mieux poser l’effet Si je tend le filet, c’est pour mieux t’attirer Et, ma seule prétention, obtenir ton attention.