Quand les Étoiles du Matin…

« Dis » – « bonjour Père » répondit le Fils de l’Homme à son Père.
« Bonjour, mon Fils »
« C’est maintenant l’instant, n’est-ce pas ?! »
« Oui, mon Fils, un parmi tant d’autres. Et tu verras comme celui-ci est si beau… »


Un homme dira un jour « Contact » et :

  • il attendra, la seconde qui suit, que la lumière apparaisse
  • il entendra l’instant d’après le son de la machine en mouvement.

Mais la machine était déjà en mouvement ; et seulement la lumière apparut !


« Nous vivons-là un moment historique, intense : regarde cette vague, cette pulsion, ce qu’elle engendre – cette puissance générée pour créer cet embryon de toute chose, »

Dans un profond silence éthéré, le noir – un jour, l’homme l’appellera « ébène » - une déchirure se fait ; elle est le symptôme d’une réaction ; une seconde, là, le vide matériel où rien ne se meut, rien ne bouge, et pourtant la vie frissonne…

« Entends-tu le bruit, mon Fils, que font les étoiles… ils savent que quelque chose de majeur va se passer ce jour, là, dans cette nuit noire. Ils ne comprennent pas encore toute l’importance, ce qui va se passer, comment cela se passe, mais ils savent pourquoi ! »
« Moi, aussi, je sais pourquoi ! » - dit le Fils de l’Homme, sur un ton légèrement taquin, l’humour au coin de la lèvre.
« Oui, Toi, qui est mon Fils, tu sais en effet ; tu sais pourquoi et comment ».

« Écoute ce bruit précurseur de la Vie ; écoute et regardes comment il aime remplir l’espace de nos émotions, ressens-tu, les vois-tu tendues, prêtes à se réjouir »


Comment transcrire sur le papier ce que fut l’instant de la création matérielle ?
Comment ?

« Fermes les yeux ; respire ; ouvre ton imagination »
« Imagine un espace immense, plus encore immense, encore, encore…  allez, encore plus grand, vas-y, pousse les murs de ton imagination, n’aies-pas peur, tu ne risques rien.»
« Cet espace est incommensurablement vide, noir, froid. »

« Regardes bien avec tes yeux, celui de la Foi, et voit cette explosion de Vie ; c’est ainsi que nous avons fait les choses, mon Fils et moi ; et les anges nous ont assisté. »

« C’est venu, d’abord tout doucement, petit-à-petit - ainsi la Vie s’éclos – et puis ce diffus devient une force puissante, »
« Imagines du Jaune, de l’Orange, du Rouge, du Violet qui se jette sur la Toile de la Création ; ce sont là les tensions exprimées par ces touches colorées - toutes ensemble : La matière jaillit, les anges l’organisent, et le kosmos grandit… tel un ballet splendide, c’est une féerie de couleurs et de sons époustouflants. »
« Ressens le moment présent : rien n’était là le temps d’avant ; et puis mû par cette Force primaire, pulsée par cette Puissance jaillit l’explosion de cette nouvelle forme de Vie. »

« N’oublies pas mon Fils, c’est parce que nous aimons… »
« Cet amour donne toute la couleur et la dimension à la création ; sans : aucun intérêt ! »

« Un moment avant le noir ; un moment après un bal de couleurs qui s’entrechoquent et s’organise selon notre désir, pour le plaisir de donner »
« Regardes mon Fils, la joie des anges à collaborer, à participer à ce moment crucial ; ils savent que c’est important et comprennent la beauté de cet instant. »
« Écoutes le bruit de leurs ailes s’affairaient pour aider. Vois-là, la joie dans leurs gestes, leurs yeux. Savoure ce moment de tension : notre dessein est en avant, et continues à l’être » me dit mon Père, avec les yeux rieurs.

« Oui, l’instant de Création matérielle ne peut pas être décrit avec des mots… les anges, pleins de joies, ont applaudi ; ils ont poussé des cris de joie ; ils ont poussaient des acclamations ; ils ont exulté ! »
« Il ne pouvait en être autrement, c’était beau, fort, puissant, riche en émotion. »

« Oui, Père. Cela a était magnifique de voir cet instant de Création ; cela était magnifique de voir comment nous avons tous collaboré à cette œuvre grandiose qui magnifie ton Nom, Père. »
« Père, c’est un chef d’œuvre que tu nous as fait faire. Et nous nous sommes émus – il ne pouvait en être autrement. »

« Tu te souviens, Fils, cela a été un jour spécial, une fête digne, splendide – souviens-toi comment les étoiles ont dansé, combien ils ont chanté ; cela a été un jour intense profond plein de joies, d’amour, de bonté… »


« Te souviens-tu Fils, aussi de cet autre jour où nous avons mis la touche finale à cette Création, le jour où tu as pu exprimer tes talents pour créer toute la biodiversité, toutes les formes, les couleurs…
où nous avons fait en sorte que ce soit une harmonie de sens pour le plaisir de cette nouvelle créature qu’est l’Homme… »

« Combien nous avons pu faire preuve d’humour et d’intelligence en créant tel animal, et tel autre, et combien notre joie créatrice s’est exprimée dans les couleurs et les formes utilisées pour ce végétal, là. »

« Oui, un joyau, dans l’Univers matériel, rempli de joyaux de différentes formes, toutes faites pour émerveiller constamment cet être humain. Du lever du coucher à la tombée de l’astre lunaire, se passent des heures et des moments qui sont un régal pour ses sens, et les nôtres aussi. »

« Oui, Père, j’ai remarqué combien tu m’as guidé pour que tout soit fait avec un profond amour, et que cet amour le touche au plus profond de son être, par la diversité du plaisir. »

« En effet, Fils. Souviens toi combien cela était tellement agréable qu’à chaque étape finie, je disais que : ‘C’est bon’. Et, là, là encore, les étoiles du matins applaudissaient – et cela a été l’apothéose ce jour particulier où cet être humain s’est réveillé pour la première fois. »

« Je lui ai donné le souffle de Vie, Père, le tien, je lui ai transmis, et ce corps s’est mis à exister, ses pensées se sont réveillées ; ses premiers pas ; ses premiers cris… de joie, de plaisir – c’était beau à voir, Père »

« Et ici, au Ciel, quelle explosion de joie, nos étoiles du matin ont poussé ; c’était impressionnant ; un paroxysme festif, honorant là, encore ton Grand et Saint Nom, Père ».

« Oui, ce fut un très beau moment, mon Fils, un très bon moment ! », me dit mon Père, se souvenant très bien à quel point ce fut un moment très riche, intense en Joie, en Amour, en Paix. 1


« Dis-moi, mon Fils »
« Oui, Père ? »

« Ne vois-tu pas un autre moment fort, si fort, si intense que les étoiles du matin n’ont pu que pousser des cris de joie ? »

« Oh, que si, Père, absolument. »
« Et, celui-là, aussi fut vraiment intense, il a été le manifeste de tout ton Amour, et pourtant c’était un moment douloureux, Père. »

« Oui, mon Fils, mais je t’assure encore une fois que quand les fils du Ciel ont vu à quel point tu as été fidèle, à quel point le sacrifice auquel tu as consenti, a permis de belles choses, là encore… »
« Lorsque je t’ai ressuscité, tu ne peux imaginer la clameur qu’il y eut ici ; ta fidélité et ta résurrection ont été un point d’élévation qui a magnifié mon Nom et à montrer à quel point je suis légitime dans ma souveraineté. »

« Les anges obéissants l’ont pleinement compris et ont applaudi ce fort instant, celui de ta relève ; tout, comme tu as pu apercevoir l’accueil qu’il t’a été fait, quand tu as de nouveau été près de moi, quelques jours, plus tard ; là, encore les étoiles ont poussé des acclamations, et des louanges. »

« Même David en aurait été jaloux ! » me dit mon Père, plein d’humeur facétieuse.


« Ahhh, tiens, tu sais auquel jour je pense, maintenant Père ? »

« Non, pas spécifiquement ; disons que je n’aies pas envie d’user de mes dons, et que je préfère que tu exprimes ce qui te fait plaisir, Fils ».

« Le Jour de la Libération Finale ! »
« Celui où quand je t’ai remis le Royaume que tu m’avais donné, celui où tous ces êtres humains fidèles, obéissants, parfaits, ont résisté aux pressions subies et ont montré autant d’ardeurs que moi lorsque j’étais sur Terre, Père. »
« En effet, Fils, quand nous avons éliminé ces ennemis que sont la Mort, Satan et ses anges rebelles, envoyés définitivement dans la mort éternelle… »

« Oui, Père, de revoir combien la Terre est redevenue ce joyau, tel que nous l’avons faite avec beaucoup de touches d’humour, quelle palette d’Amour nous avions exprimé… voir comment tous ces êtres humains fidèles, parfaits, ont fait le choix par Amour et reconnaissance de te reconnaître en tant qu’Autorité Suprême.
Quand nous avons mis le point final à cette rébellion, et que tous enfin nous pouvons être uni à toi. »

« Ce jour-là, non seulement les étoiles du matin ont poussé des cris de joie et des acclamations de fierté profonde et puissantes, mais ce jour-là était encore plus beau, car les fils des hommes se sont joints eux aussi à cette louange profonde, en une harmonie puissante. »

« Tu sais quoi, Père ?
Cela m’a rappelé le tout premier instant de Création, quand rien n’était, si ce n’est nous et les anges, et dans ce ballet de Vie, fut la première étincelle de Vie matérielle. Les explosions de joie des anges ont été puissants, il est vrai ; mais ce jour là de la libération a lui aussi été une explosion de couleurs et une harmonie de sens et d’émotions, à l’unisson de ton Nom, Père. »

« Chacun de ces jours a été une bénédiction, l’aboutissement de ton Amour, la velléité de tout ce que tu es, ce que tu représentes, Père… »

« Et, je n’ose imaginer ce que seront les prochains jours… où les étoiles pousseront… »


Mais là, il va falloir attendre un peu, l’Histoire est entrain de s’écrire.
Et, j’espère vraiment qu’avec le Père, tu pourras toi aussi applaudir à l’unisson, et pousser les mêmes cris de Joie.

Alors, s’il te plaît, sois fidèle et obéissant et ensemble nous pourrons partager ces beaux moments, unis ensemble à Jéhovah notre Dieu Si Puissant, si pleins d’Amour, de Sagesse, ce Dieu aux qualités si chatoyantes, si verdoyantes, que c’est à lui seul, un arc-en-ciel de couleurs et de sons qu’il te faudra apprendre à vivre, et à découvrir.

« Il a fait toute chose belle au bon moment.
Il a mis dans le cœur des humains l’éternité ; pourtant, ils ne découvriront jamais du début à la fin l’œuvre du vrai Dieu. » 2


EsteBaN H.
25/04/2020

PS : La vois-tu l’explosion du kosmos – chaude, pleines de couleurs et de sons – cet instant magnifique où les anges ont poussaient des cris de joie, l’instant d’après – le bruissement de la Vie… Amen
La vois-tu l’explosion de la Vie sur ce beau joyau céleste où Dieu a dit : « C’est très bon », et où les anges du Ciel ont poussé des exclamations – la fraîcheur de la Joie… Amen
Vois-tu tout l’Amour de ce Véritable Dieu – Dieu des Vivants – Dieu Puissant, Créateur Éternel… pour qui les étoiles du matin exultent : Amen !


Inspirée par les versets bibliques suivants :


updatedupdated2020-05-012020-05-01